Ceux qui font le vin

Pourquoi ce magazine ?

DES HOMMES ET DES VINS D'EXCEPTION


Chaque amateur le sait : au-delà du plaisir de la dégustation, le vin est le fruit d'un travail, d'un talent, d'une inspiration, sans doute aussi un peu du hasard...

un concept rédactionnel unique...

Chaque amateur le sait : au-delà du plaisir de la dégustation, le vin est le fruit d'un travail, d'un talent, d'une inspiration, sans doute aussi un peu du hasard. Comment a-t-on déterminé, conçu, imaginé ce processus d'élaboration qui, malgré son aspect technique très maîtrisé aujourd'hui, conserve une dimension mystérieuse, presque mystique ? Comment a-t-on pu, en malaxant, écrasant, fermentant une matière la transformer en quelque chose d'aussi vivant, qui évolue sans cesse et nous raconte une histoire différente, d'un hectare à l'autre, d'année en année, jusqu'à des décennies après sa mise en bouteille ?


Chaque amateur de vin a surtout rêvé un jour de passer de l'autre côté de la barrière. Abandonner une carrière fructueuse mais futile, retrousser ses manches, se rapprocher de la terre, produire du plaisir, retrouver du sens. Le monde dans lequel nous vivons nous aspire dans un tourbillon de consommation, de production, de "toujours plus". La terre se fait refuge.

Et s'il est, plus que tous les autres, un monde dans lequel les valeurs fondamentales de la terre s'affichent avec une lumineuse clarté, c'est bien celui des vignerons. Terre, terroirs, mêmes racines. Terre refuge mais terroirs rayonnant dans le monde entier.


La France exporte aujourd'hui sur tous les continents ses plus grands vins. Elle apprend aussi à découvrir et à aimer ceux du Nouveau Monde et d'ailleurs. Ce magazine, dédié aux vignerons d'ici et de là-bas, se fait l'écho des promesses et des prouesses de leurs vignes. Il évoque les réussites individuelles autant que les dynasties du vin, les bouteilles incontournables, sources de tous les superlatifs, tout comme les jeunes cuvées appelées à devenir grandes. Car le point commun, toujours, est l'homme. Le magazine Vigneron place au premier plan l'homme qui se tient derrière le vin. Qu'il courbe l'échine au-dessus de ses pieds de vignes ou se contente d'administrer et de déterminer les orientations économiques de son domaine, un vigneron est le reflet d'un même monde.


Un vigneron est le garant de valeurs culturelles mais aussi humaines : l'entraide, l'exemplarité, le travail, la transmission. Transmission du nom, transmission d'un savoir-faire puis enfin transmission d'un patrimoine.


Un vigneron réunit des qualités essentielles : courage, abnégation, persévérance, ingéniosité, volonté, sens des responsabilités. Les vignerons sont une gigantesque somme de talents, tous différents, tous uniques, reflets de personnalités fascinantes, d'histoires humaines, de parcours souvent étonnants voire bouleversants. Qu'ils aient hérité d'un domaine ou bien qu'ils aient radicalement modifié le cours de leur vie en abandonnant une première carrière pour embrasser leur passion, les vignerons font de leur terre un ancrage. Une boussole. Une vérité qui leur indiquerait le chemin.


Un vigneron, les pieds ancrés dans le sol, homme de terrain, proche de ses racines, est fier de perpétuer quelque chose qui a du sens, que l'on goûte avec émotion. Mais alors que le marché du vin explose jusqu'en Orient, le viticulteur gentleman farmer se fait aussi businessman, parcourant la planète pour vendre le fruit de son travail, à la conquête de la Chine et de ses nouveaux "consommateurs" passionnés. Malgré tout, le vin n'est pas un "produit" comme un autre et dans ce contexte mondial déshumanisé, en perte de repères, ces hommes et ces femmes sont l'ADN d'une terre, l'identité d'un terroir.


Un vigneron devient le lien au sol, au vivant. Chacun, sur son domaine, dans son château, sur ses terres, contribue à amortir les chocs de la mondialisation, se bat contre ceux qui voudraient simplement rabaisser les grands crus à leur seul degré d'alcool, ceux encore qui tentent d'interdire sa consommation au nom du sacro-saint principe de précaution et de l'étouffant politiquement correct.


Un vigneron a pour sa vigne un attachement viscéral, affectif, charnel. Un attachement qu'il n'aura pas besoin de définir avec des mots pour le transmettre aux générations suivantes. Il a usé, enfant, ses pantalons dans les vignes familiales, grignotant les raisins, apprenant déjà à reconnaître les signaux envoyés par la nature.


Un vigneron est le gardien du passé, le passeur du présent et l'artisan du futur. Il cultive sa terre au rythme du développement durable, la soigne avec douceur.


Il était naturel, dans un tel état d'esprit, de consacrer la couverture de notre premier numéro à Aubert de Villaine, personnalité tutélaire de la Bourgogne, gardien du mythique Domaine de la Romanée-Conti, figure emblématique du vigneron dans ce qu'il a de plus noble : l'humilité et le génie réunis.

Mais nos "invités", au fil des numéros de ce magazine trimestriel, sont nombreux, de la Bourgogne à l'Alsace, de la Loire au Rhône, du Bordelais au Languedoc, de la Champagne à la Provence, sans oublier certains des plus grands vignerons étrangers.


Vigneron est un magazine trimestriel de prestige, paraissant à chaque saison, et n'ayant qu'une seule exigence : l'excellence.

Création Vinium
Fermer
Mentions Légales

Edivin - Magazine "Vigneron"

29 bis, rue Dailly - 92210 St Cloud

Tel +33 6 50 58 22 08

vigneronmag@yahoo.fr


Editeur délégué et

responsable de la rédaction du site

Orianne Nouailhac


Hébergeur

SA Vinium Informatique

3, rue des Corton - 21420 Aloxe-Corton

contact@vinium.com

www.vinium.com